VALIDATION DES ACQUIS DE L’EXPÉRIENCE (V.A.E)

QUE DIT LA LOI ?

La loi du 5 mars 2014 consacre la pratique, en introduisant dans le Code du travail, un chapitre sur l’accompagnement à la validation des acquis de l’expérience.

« Le décret d’application prévoit que l’accompagnement à la VAE peut comprendre : un module de base composé d’une aide méthodologique à la description des activités et de l’expérience du candidat correspondant au référentiel de la certification visée, à la formalisation de son dossier de validation, à la préparation de l’entretien avec le jury et le cas échéant, à la mise en situation professionnelle ; en lien avec les organismes intervenant dans le cadre du service public de l’orientation, une assistance à l’orientation et à la recherche de financement pour la prise en charge d’une formation complémentaire correspondant aux formations obligatoires requises par le référentiel de la certification visée ou d’une formation complémentaire visant l’acquisition d’un bloc de compétences manquant dans le parcours du candidat et correspondant à une partie identifiée dans le référentiel de la certification visée. »

icone plume

COMMENT ÇA MARCHE ?

 

Vous transmettez à l’autorité certificatrice un dossier décrivant votre expérience. Ensuite, selon la certification, vous serez mis en situation professionnelle devant un jury où vous lui présenterez votre dossier.

Dans les deux cas, le jury s’entretiendra avec vous et prendra une décision de validation totale, partielle ou d’un refus de validation.
L’ensemble de la démarche dure entre huit et douze mois (de la définition du projet jusqu’aux épreuves de validation devant le jury).

La certification obtenue par la VAE a la même valeur que celle obtenue par la voie de la formation.
Entreprendre une démarche de VAE ne se résume pas à une simple formalité, cela vous demande une réelle implication et de la motivation pour relever ce défi.
Si vous êtes salarié, vous pouvez solliciter l’aide de votre employeur si vous le souhaitez.
Mais, à aucun moment vous n’êtes tenu d’avertir votre employeur de la démarche.

icone plume

À QUOI ÇA SERT ?

 

– Obtenir une certification
– Mettre en cohérence sa certification avec son niveau de responsabilité
– Valider son expérience pour soi
– Obtenir un niveau de qualification permettant d’accéder à une formation d’un niveau supérieur ou de s’inscrire à un concours
– Changer d’emploi
– Evoluer professionnellement / Obtenir une promotion professionnelle
– Développer la confiance en soi

icone plume

OBTENIR UNE CERTIFICATION GRÂCE À SON EXPÉRIENCE

 

Toute personne, quels que soient son âge, sa nationalité, son statut et son niveau de formation, qui justifie d’au moins 1 an d’expérience en rapport direct avec la certification visée, peut prétendre à la VAE.

Cette certification qui peut être un diplôme, un titre ou un certificat de qualification professionnelle doit être inscrite au Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP).

icone plume

QUELLES SONT LES POSSIBILITÉS DE PRISE EN CHARGE FINANCIÈRE POUR LA V.A.E. ? 

LES 14 ÉTAPES DE NOTRE ACCOMPAGNEMENT sigle vae

1       

Après l’étude de son CV et l’élaboration de son portefeuille de compétences, nous orientons la candidate vers le diplôme/certification à viser, c’est-à-dire le plus en lien avec son parcours d’expérience.

 

 

 

2

Nous contactons les représentants VAE de l’Etablissement proposant la certification et ce afin d’avoir le détail du référentiel du diplôme si possible.
Nous l’aidons à rechercher les informations manquantes auprès du responsable pédagogique.

 

 

3

Nous renseignons le bénéficiaire à propos du contenu du diplôme visé et du niveau des attendus (le référentiel).

 

 

4

Nous expliquons les grandes étapes de la démarche VAE et des modalités d’évaluation des jurys.

 

 

5

 Nous présentons à la candidate une méthode pour l’aider à explorer ses acquis puis à les traduire par écrit dans le dossier de validation.

 

 

6

Nous donnons les repères nécessaires pour organiser les descriptions et analyses.

 

 

 

7

Nous la questionnons de manière appropriée afin de stimuler en priorité la remémoration complète de ses activités.

 

 

 

 

8

Nous l’aidons à définir, à mettre des mots et un sens précis sur ses compétences dans le but de convaincre le jury qu’elle maitrise les attendus du diplôme/certification visé.

 

 

 

 

 

 

9

Nous pouvons l’aider à se familiariser avec des « concepts » théoriques abordés dans le diplôme
qu’il ne connaisse pas ou ne nomme pas de cette manière. Nous entamons alors un travail de recherche.

 

 

 

 

 

10

Nous encourageons la prise de recul.

 

 

 

 

 

11

Nous la conseillons pour mettre adroitement en relation les expériences du postulant avec les compétences exigées dans le référentiel de la certification visée.

 

 

 

 

 

 

12

Nous relisons le dossier de validation, signalons les éventuelles lacunes, omissions,
sur/sous-évaluations et maladresses.

 

 

 

 

 

 

 

13

Nous suggérons constamment des sources documentaires susceptibles de compenser en partie les manques :
support utilisés dans l’entreprise, photographie,
exemple de travail réalisés, fiche fonctions, référentiel de compétences de l’emploi occupé, attestation de travail, entretien d’appréciation etc.

 

 

 

 

 

 

 

14

Nous l’aidons à préparer l’oral du jury validation, à constituersa plaidoirie et à mettre son dossier (où livret de validation) en état d’être correctement évalué.
Nous aidons la candidate à être l’avocate de son parcours.

 

 

 

 

 

 Modalités d’accès : La personne souhaitant faire une VAE, contacte Homme en Devenir pour fixer un rendez-vous info VAE. Suite à cet entretien gratuit, celle-ci décide ou non de donner suite.

Prérequis : Aucun

Tarif :  La durée de l’accompagnement est variable. Elle oscille en moyenne entre 18H00 et 24H00 sur une amplitude allant de 4 à 6 mois, voire plus en fonction de la certification choisie. Mais dans l’ensemble nous avons évalué le temps d’accompagnement idéal à 24h00 et avons arrêté les tarifs suivants:

Entre 18H00-24H00

1 800 euros net

De 24H00-32H00

2 200 euros net

De 32H00-38H00

2 700 euros net

Accessibilité : tout public (demandeurs d’emploi-salariés, personnes reconnues RQTH)

Vous avez une question ? Vous êtes intéressés par une formation ? Envoyez-nous un message et nous vous répondrons dans les meilleurs délais

Aller au contenu principal